Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/08/2014

LUDWIG TIECK, ECRIVAIN ET POETE

Ludwig Tieck (1773-1853), écrivain et poète allemand, fut membre, avec ses amis les frères Schlegel, écrivains, le poète Novalis, les philosophes Fichte et Schelling, du premier groupe romantique allemand.



Ludwig Tieck orienta le romantisme allemand vers le fantastique avec des contes dramatiques comme Phantasus. Ses drames, dont Fortunat, comportent toutes les innovations romantiques dans l'art théâtral et ses nouvelles (le Jeune Maître ébéniste), s'inscrivent dans le "réalisme poétique". Walter Scott et Manzoni influencèrent ses dernières œuvres.

 

 ludwig tieck,écrivain

          

 Ludwig Tieck.

23/08/2014

ROALD DAHL ET L'HUMOUR MACABRE

  

Roald Dahl (1916-1990), écrivain britannique né en Galles du Sud, au goût prononcé pour l'aventure, part à vingt-deux ans en Afrique pour travailler dans une société pétrolière du Tanganyika, partie de l'ancienne Afrique-Orientale allemande, confiée par la Société des Nations à la Grande-Bretagne en 1920, et devenue aujourd'hui la Tanzanie continentale. 



À la déclaration de guerre, il s'engage dans la Royal Air Force où il pilote un chasseur. À vingt-six ans, héros de la RAF, il est nommé attaché de l'air à l'ambassade de Grande-Bretagne à Washington.

 


En 1944, le premier livre de Roald Dahl, "Les Gremlins", est adapté pour le cinéma par Walt Disney. Ne résistons pas au plaisir de revoir ce "Gremlin" qui enchanta la jeunesse.

 

 roald dahl,écrivain,gremlins

                                                                                   

                                                                          "Gremlin".

 

Parallèlement à ses récits pleins d'humour pour les enfants, il écrit des contes grinçants, cruels et macabres pour adultes : "Kiss, Kiss" en 1960. Il est aussi le scénariste d'un James Bond : "On ne vit que deux fois".
(Source : "Un siècle d'écrivains").

 

roald dahl,écrivain,gremlins

 

                                                                      Roald Dahl.

16/08/2014

GUY DE MAUPASSANT

Guy de Maupassant (1850-1893)

 



Un destin de "météore" pour cet écrivain qui révérait Gustave Flaubert. Encouragé par ce dernier qui le présenta à Émile Zola, Maupassant publia Boule de Suif, sa seule contribution au naturalisme.

 


Il entreprit une carrière d'écrivain réaliste tout en se livrant à d'innombrables conquêtes féminines, à tel point qu'il fut surnommé "le taureau normand"...

 

"Maupassant est un être robuste, carré, solide. La comparaison s'impose d'elle-même, inévitable avec le taureau. Mais un taureau aux traits réguliers, au regard doux, et [...] nuancé d'une certaine mélancolie..."

 

 


Maupassant dépensa sans compter durant une dizaine d'années sa "force physique et cet épanouissement jaillissant de toutes ses ressources vitales". Ses amis le décrivent ainsi, à l'époque du canotage sur les bords de Seine : "Si la brise tombait, [...] il ramait ferme ou bien tirait lui-même la corde sur le sentier de halage ; il portait les dames ou les maladroits au débarquement, raccommodait les objets cassés, pansait les écorchures, toujours un couteau dans sa poche, et de la ficelle, au besoin des taffetas et des baudruches, plein de recettes et de remèdes : hygiéniste, rebouteux, guérisseur, menuisier, charron, cuisinier, -bon garçon."

 

Maupassant évoqua dans ses contes et nouvelles la vie des paysans normands, des petits bourgeois et aussi les hallucinations de la folie (la Maison Tellier, les Contes de la bécasse, le Horla...). Il livra dans ses romans sa conception désespérée de la vie (Bel-Ami, Pierre et Jean...).

 

Se plaignant de migraines épouvantables, victime de la folie qu'il sentait venir depuis longtemps, il mourut misérablement, à quarante-trois ans, dans une clinique de Passy. 

 

(Bibliographie : La Vie érotique de Maupassant par Jean-Louis Douchin. Éditions Suger, 1986).

 

 

guy de maupassant,écrivain

 

                                                Portrait de Maupassant par Nadar.

  

09/08/2014

ERNST THEODOR AMADEUS HOFFMANN

Ernst Theodor Amadeus Hoffmann (1776-1822), écrivain et compositeur allemand, est célèbre pour ses nouvelles fantastiques. Dans les Contes des frères Sérapion, fantastique et réalisme méthodique se mêlent (Casse-Noisette, Mademoiselle de Scudéry), la Princesse Brambilla.



Certaines de ses nouvelles fantastiques inspirèrent à Offenbach son opéra en 3 actes "les Contes d'Hoffmann" et à Tchaïkovski un ballet en 2 actes et 3 tableaux : "Casse-noisette".


Parmi les nombreuses œuvres musicales d'Hoffmann, je citerai un opéra, "Ondine", qu'il composa en 1816.

 

hoffmann,nouvelles,fantastiques,opéra

 

                            Autoportrait d'Ernst Theodor Amadeus Hoffmann

01/08/2014

FRANZ KAFKA

Franz Kafka (1883-1924), écrivain tchèque de langue allemande, eut un destin paradoxal. Né à Prague, en Bohême, d'une famille refusant toute activité littéraire et artistique, il choisit d'écrire en allemand.



Employé de bureau, atteint de tuberculose - il mourut dans un sanatorium de Vienne, en Autriche - Kafka, dont les œuvres passaient du fantastique au réalisme, fut méconnu de son vivant, malgré la Métamorphose (1915), roman dans lequel un homme à l'âme délicate, d'une grande générosité, transformé en insecte géant, est cloîtré dans sa chambre par ses proches honteux de son aspect. 


Son ami, Max Brod, publia, à titre posthume, les textes inédits de Kafka, dont le Procès, le Château, etc., et le rendit célèbre. Voici l'extrait d'un écrit de Max Brod consacré à cet écrivain dont le souvenir se perpétue avec le qualificatif "kafkaïen" :

"... l'ampleur et la virtuosité de la période, et la simplicité d'un style fulgurant pourtant d'idées jusqu'en ses moindres phrases, ses moindres mots. De là encore la modestie des métaphores, qui cependant apportent toujours du nouveau (on ne le remarque, avec surprise, qu'un instant après). De là un calme, une altitude, une liberté comme au-dessus des nuages - avec pourtant les pleurs de la bonté et de la pitié du cœur. Si les anges du ciel faisaient de l'esprit, ils le feraient dans la langue de Franz Kafka. Cette langue est une flamme qui ne laisse pas de suie. Elle a la grandeur de l'espace infini et cependant elle est animée de tous les tressaillements dont tremble la créature."


 

(Bibliographie : Franz Kafka par Max Brod. Éditions Gallimard, 1945).

  

franz kafka,max brod,écrivain

    

                                           Franz Kafka.