Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/09/2014

"ROLAND FURIEUX" DE DU SEIGNEUR

À vingt-trois ans, le sculpteur Jehan Du Seigneur concevait cette sculpture en bronze (1831), inspirée d'un chant de l'Arioste. Roland devait rester attaché jusqu'à ce qu'Astolphe, monté sur l'hippogriffe, animal fabuleux mi-cheval mi-griffon, lui rapportât la fiole contenant le remède destiné à le guérir de sa folie amoureuse.

Le héros a arraché tous ses vêtements. Ses compagnons ont dû lui attacher les poignets et les chevilles avec des liens épais. Son visage penché et son corps tout entier expriment la violence de ses efforts pour se libérer. Les muscles gonflés des membres maintenus par des cordes évoquent la révolte de Roland.

 


Grâce à cette sculpture, Jehan Du Seigneur fut accueilli comme le sculpteur romantique par excellence.

 

roland furieux,jean-bernard duseigneur,sculpture,arioste,hippogriffe,astolphe

 

               "Roland furieux" (1831) de Jehan Du Seigneur. 

 

20/09/2014

"ROGER ET ANGELIQUE" D'INGRES

Au début du XIXe siècle, le préromantisme remit à l'honneur les tumultueuses passions du "Roland furieux" de l'Arioste, un poème épique publié au XVIe siècle, où Roland, dédaigné par Angélique, est atteint de folie amoureuse.

 



Ingres s'inspira de ce poème pour son tableau : "Roger et Angélique" (1819) où il renouait avec des préoccupations purement plastiques. Cette toile fut acquise par Louis XVIII.

 



Le cavalier libérateur, Roger, grimpé sur l'hippogriffe, animal fabuleux, moitié cheval, moitié griffon, découvre Angélique nue, enchaînée aux rochers glacés de l'île des Pleurs et livrée en pâture aux monstres marins mais aussi aux regards de son sauveur. Armé d'une lance, Roger combat un des monstres marins et détourne ses yeux de la belle captive.

 


"La spirale ramassée de Roger et de l'hippogriffe donne toute sa valeur à l'arabesque du corps d'Angélique." Le public du Salon de 1819, moins sensible au dessin qu'à la couleur, critiqua les tons trop violacés à son goût...

 

Ce tableau est au Musée du Louvre à Paris.

(Bibliographie : L'Aventure de l'Art au XIXe siècle sous la direction de Jean-Louis Ferrier avec la collaboration de Sophie Monneret, Éditions du Chêne, 1991).


 

ingres,peintre,roger et angélique,hippogriffe,roland furieux,arioste

 

         "Roger et Angélique" (1819) de Jean Auguste Dominique Ingres.

 

13/09/2014

LA LITTERATURE GOTHIQUE ET LE ROMAN NOIR

La littérature gothique :

 

 

Ce courant littéraire apparaît à la fin du XVIIIe siècle. Il touche à la fois au fantastique et au roman noir, notamment dans les pays anglo-saxons.



Le roman noir :

 

 

C'est un genre littéraire du XIXe siècle anglais qui met en scène des aventures macabres, des brigands, des fantômes...

Il s'agit de fictions romanesques comportant des scènes réalistes et s'apparentant à la littérature policière.

 

 

littérature,gothique,roman noir,christian jougla

                                 

                          "Scène d'intérieur nocturne" de Domenico Feti.



"La forme, violentée par l'éclairage, devient source de fantastique." (René Huyghe, Académie française).
 

06/09/2014

LA LITTERATURE FANTASTIQUE

La littérature fantastique :



L'apparition de l'œuvre littéraire fantastique se produit à la fin du XVIIIe siècle avec deux ouvrages exemplaires : Vatheck (1782) de William Beckford, un écrivain britannique, et Le Diable amoureux (1772) de Jacques Cazotte, écrivain français.


La littérature fantastique s'épanouit avec le roman noir anglais, dont les œuvres d'Ann Radcliffe, femme de lettres britannique, de Charles Robert Maturin, écrivain irlandais, ainsi qu'avec le roman noir allemand et les contes d'Ernest Theodor Amadeus Hoffmann et les ouvrages d'Achim von Arnim.


Les romantiques vont rapidement s'éprendre du fantastique qui s'étend bientôt à toute la littérature occidentale.
En France, l'écrivain Jean Charles Emmanuel Nodier crée, en 1820, l'"école frénétique". Gérard de Nerval et Guy de Maupassant, sous la vogue de l'occultisme, plongent dans le mystère jusqu'à l'hallucination extrême.
Aux États-Unis s'épanouissent les œuvres d'Edgar Allan Poe, de Washington Irving et de Nathaniel Hawthorne. Mais, au XXe siècle, un seul volume des œuvres de Howard Phillips Lovecraft sera publié de son vivant.

L'écrivain français André Breton, avec le surréalisme qui abolit les frontières entre le rêve et l'action, veut faire du fantastique le climat naturel de l'art et de la vie.
Jorge Luis Borges, écrivain argentin, et son compatriote Julio Cortázar ajoutent au fantastique la notion du raffinement logique.

  

littérature,fantastique,roman noir

 

"Le Rêve" d'Odilon Redon.