Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05/05/2016

"LA VIE DE L'HUMANITE" DE GUSTAVE MOREAU

Gustave Moreau a conçu une de ses œuvres, mélange du sacré et du profane, La Vie de l'Humanité (1879-1886) comme un polyptique composé de neuf panneaux sur bois, sur trois rangs, et d'un frontispice en demi-cercle.

 



Il s'inspira des Travaux et les Jours du poète Hésiode (VIIIe siècle av. J.-C.) et de la tradition biblique. Les trois panneaux supérieurs sont dédiés à l'âge d'or personnifié par Adam. Ils représentent l'enfance et sa pureté. Les trois panneaux suivants sont consacrés à l'âge d'argent : la jeunesse incarnée par Orphée, la jeunesse avec ses idéaux poétiques et douloureux. Les panneaux du bas concernent l'âge de fer, avec Caïn. C'est la maturité avec ses souffrances et enfin la mort.

 


"L'âge d'or, l'âge d'argent, l'âge de fer. J'ai symbolisé", disait Gustave Moreau, "ces différents âges en les divisant chacun en des compositions représentant les trois phases du jour : le matin, le midi, le soir."

Ce polyptique est au Musée Gustave Moreau, à Paris.
(Bibliographie : Symbolisme de Pierre-Louis Mathieu. Éditions d'Art Albert Skira, Genève).


 

la vie de l'humanité,gustave moreau,polyptique,neuf panneaux,les travaux et les jours,hésiode,âge d'or,âge d'argent,âge de fer,adam,orphée,caïn

 

             La Vie de l'Humanité (1879-1886) de Gustave Moreau.

Les commentaires sont fermés.