Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/04/2014

"LE PARNASSE SATYRIQUE"

Dans l'enfer, -l'espace d'une bibliothèque réservé aux livres de caractère licencieux et interdits au public-, de la Bibliothèque nationale de France est cachée une publication très précieuse : Le Parnasse Satyrique du XIXe siècle, ouvrage défini comme étant un "recueil de pièces facétieuses, [...], piquantes, pantagruéliques, gaillardes et satyriques des meilleurs auteurs contemporains, poètes, romanciers, journalistes, etc".


L'illustration de ce recueil représente un diable lisant un in-folio, avec cette devise : "Aux dépens de la compagnie". Lieu et date d'édition : "À Bruxelles. Sous le manteau, 1881". En réalité, l'éditeur était Poulet-Malassis qui publia, en 1857, les Fleurs du mal de Baudelaire. 


Voici quelques-uns des auteurs qui participèrent à cette rare et... savoureuse publication, relevés par Jacques-Louis Douchin :


"Je pêche, entre autres, les noms du savant Ampère, de Barbey d'Aurevilly (le "connétable" catholique), de Balzac, de Banville, de Cambronne (qui était aussi poète !), de Chateaubriand, du peintre Delacroix, d'Octave Feuillet (le romancier "officiel" et bien-pensant du Second Empire), des frères Goncourt [...], de Guizot, de Hugo (évidemment !), du R.P. Lacordaire (!), de Lamartine, de Mallarmé (qui ne fut pas toujours "hermétique"), de Montalembert (chef des catholiques libéraux), de Musset (qui n'a pas composé que les Nuits...), du photographe Nadar, de Proudhon, de Sainte-Beuve, de Jules Sandeau (chef de file des romanciers dits "idéalistes"), du philosophe Taine, du petit père Thiers, du grave historien Tocqueville, des compositeurs Verdi et Wagner... Les "grands hommes" tiennent une place non négligeable avec Louis-Philippe, Louis XVIII et Napoléon Ier et les femmes ont apporté leur contribution avec l'actrice Rachel, Mme Récamier et, bien entendu,George Sand."

(Bibliographie : La Vie érotique de Maupassant par Jacques-Louis Douchin. Édition Suger, 1986).

 

parnasse satyrique,recueil


  

                 "La Jeunesse de Bacchus" (1884) de William Bouguereau.

Les commentaires sont fermés.