Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08/06/2013

OSCAR WILDE, ECRIVAIN ESTHETE

Oscar Wilde - de son véritable nom Oscar Fingal O'Flahertie Wills - naît à Dublin, en Irlande, en 1854. Il voyage aux États-Unis, en France, en Angleterre. Sa ferveur de "l'art pour l'art" le hisse très vite à la tête des esthètes.


À dix-huit ans, il fait jouer à New York sa première pièce : Vera ou les Nihilistes. À Paris, il s'éprend de Verlaine et du symbolisme. Héritier du poète anglais John Keats, de l'esthète britannique Walter Horatio Pater, auteur d'un ouvrage sur la Renaissance, il s'inspire de Joris-Karl Huysmans, écrivain français.


En Angleterre, Oscar Wilde écrit des contes : le Prince heureux et d'autres contes ; le Crime de lord Arthur Saville et d'autres contes... ainsi que des essais, puis un roman : le Portrait de Dorian Gray où un jeune homme d'une grande beauté voit son portrait vieillir tandis que lui-même reste éternellement jeune, rappel de la théorie des masques qui, seuls, savent la vérité, la nature imitant l'art. Dorian Gray lacère le tableau, geste qui entraîne sa mort.

Avec ses pièces, Oscar Wilde est reconnu comme l'un des grands auteurs dramatiques du XIXe siècle. Salomé, pièce écrite en français, est jouée à Paris par Sarah Bernhardt. Lord Alfred Douglas, ami d'Oscar Wilde, traduit la pièce qui est aussitôt interdite en Angleterre. Le père de Lord Douglas, furieux de l'amitié de sa progéniture pour Oscar Wilde, attaque violemment l'écrivain. Ce dernier lui intente un procès en diffamation qu'il perd.

Après plusieurs procès, Oscar Wilde est condamné à deux ans de travaux forcés. Il écrit en prison un long poème, Ballade de la geôle de Reading, dont voici un extrait :

"... Tant de regret jamais ne vis
Dans les yeux d'un homme, levés
Vers la petite tente bleue
Qu'est le ciel pour les prisonniers,
Vers chaque nuage qui passe
Toutes voiles d'argent gonflées..."

(Traduction de Jean Guiloineau)
http://www.larevuedesressources.org/article.php3?id_article=422


 

Oscar Wilde meurt en France, âgé de quarante-six ans.

 

(Écrit par Améthyste)



  

oscar wilde,écrivain,esthète,dorian gray,salomé

 

Oscar Wilde à New York (1882) par Napoleon Sarony.

Les commentaires sont fermés.