Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/09/2014

"ROLAND FURIEUX" DE DU SEIGNEUR

À vingt-trois ans, le sculpteur Jehan Du Seigneur concevait cette sculpture en bronze (1831), inspirée d'un chant de l'Arioste. Roland devait rester attaché jusqu'à ce qu'Astolphe, monté sur l'hippogriffe, animal fabuleux mi-cheval mi-griffon, lui rapportât la fiole contenant le remède destiné à le guérir de sa folie amoureuse.

Le héros a arraché tous ses vêtements. Ses compagnons ont dû lui attacher les poignets et les chevilles avec des liens épais. Son visage penché et son corps tout entier expriment la violence de ses efforts pour se libérer. Les muscles gonflés des membres maintenus par des cordes évoquent la révolte de Roland.

 


Grâce à cette sculpture, Jehan Du Seigneur fut accueilli comme le sculpteur romantique par excellence.

 

roland furieux,jean-bernard duseigneur,sculpture,arioste,hippogriffe,astolphe

 

               "Roland furieux" (1831) de Jehan Du Seigneur. 

 

Les commentaires sont fermés.