Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02/03/2013

"CHANTS D'AUTOMNE - LE MARAIS" DE CHRISTIAN JOUGLA

 

Après le Manuscrit, je voudrais vous parler aujourd'hui, chers Visiteurs, d'une autre nouvelle du dernier livre de Christian Jougla, Chants d'automne (éditions La Clef d'Argent). Voici donc une brève présentation du Marais :

 

À Soubergan, "hameau niché au fond des garrigues", dans l'arrière-pays héraultais, se terre un ermite centenaire, le Mage de la Grange Haute, détenteur des "plus noirs secrets des collines" et doté d'une inquiétante "puissance divinatoire". 

 

Du fond de l'isolement engendré par son "ténébreux prestige", il orchestrera, peut-être, le parcours initiatique de trois adolescents téméraires envoûtés par "la sombre légende du marais". 

 

Christian Jougla, l'auteur de Mandorgues et de l'Abîme, compose, dans le style littéraire enrichi de rythmes narratifs évocateurs qui lui est propre, avec le Marais, une nouvelle où le côté mystérieux, occulte, de la vie de la Nature et de l'Homme côtoie le réel, parfois féerique, empreint de la nostalgie des vertes années. Un texte étrange et fascinant.

 

(Présenté par Améthyste).

 

 

jougla_chants.jpg

 

CHANTS D'AUTOMNE de CHRISTIAN JOUGLA

Édition La Clef d'Argent (Collection KholekTh)

Couverture : Château de Clermont-l'Hérault

(Photographie : Fagairolles 34)

 

    

19/10/2012

CHANTS D'AUTOMNE DE CHRISTIAN JOUGLA

 

J'ai le plaisir de vous annoncer la parution du troisième livre de Christian JOUGLA : CHANTS D'AUTOMNE. Il s'agit d'un recueil de cinq nouvelles fantastiques, genre gothique : Au-delà de minuit ; le Marais ; le Manuscrit ; les Rôdeurs du clair de lune ; le Bouvier de la Pentecôte. Cet ouvrage est édité par La Clef d'Argent.

 

 

"Je sanglotais, le visage contre terre, je sanglotais sur l'âge d'or à jamais disparu, le divorce irrémédiable de l'humanité et de la création, la fin de la poésie, de l'imagination, la fin de cet effroi sacré qui conduisait à l'humilité et à la connaissance. Je savais aussi, dès ce moment, que j'avais aperçu l'interdit, ce que nous ne reverrons jamais plus, le message cruel inscrit au fond de l'abîme." (Christian Jougla).

 

 

"L'effroi primordial, implacable lucidité des premiers âges, seuls l'ont désormais en partage quelques initiés qui se transmettent, tel un virus létal, ce terrible héritage. Les ombres de Flamel, Fulcanelli, Simon le Magicien, Locuste, Zoroastre et Hermès Trismégiste hantent encore aujourd'hui Clermont-l'Hérault, pour qui sait les y apercevoir... Un exemplaire inconnu du Nécronomicon, grimoire maudit entre tous, pourrait bien se trouver dissimulé dans quelque recoin d'une bibliothèque de Lunel, pour qui saurait l'y retrouver... Le terrible culte de Mithra semble bel et bien ressuscité au cœur de la Camargue, au bord du Vaccarès, pour qui sait voir au-delà des apparences...

 

 

Christian Jougla, homme de théâtre, occitaniste, amateur d'arts, est entré en littérature à la suite d'un rêve halluciné qui le poursuivait, pas à pas, depuis une trentaine d'années. Après Mandorgues et l'Abîme parus aux Ateliers de la Licorne, il poursuit avec Chants d'automne la patiente élaboration d'un fantastique méridional au carrefour de l'irrationnel et de la raison, de la création littéraire et de la réflexion." (Édition La Clef d'Argent).

 

 (Présenté par Améthyste)

 

christian jougla,chants d'automne,éditeur la clef d'argent,recueil de nouvelles fantastiques,au-delà de minuit,le marais,le manuscrit,les rôdeurs du clair de lune,le bouvier de la pentecôte

 

 

 Couverture : Château de Clermont-l'Hérault

(Photographie : Fagairolles 34).

 (ISBN : 979-10-90662-09-4. Collection KholekTh n° 19 - ISSN : 1962-6142

11 cm x 17,5 cm - 296 pages. Imprimé sur bouffant blanc.

Couverture couleur pelliculée mat.)