Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04/08/2016

"L'ORAGE" DE GIORGIONE

Giorgione s'intéresse très tôt aux paysages, révélant ainsi son goût pour les couleurs denses et la lumière.

 


Fin érudit, empreint des cultures latine et grecque, sensible à l'humanisme de la Renaissance, il se passionne pour les sujets où l'Homme et la Nature tiennent la première place. Pour lui, la nature n'est pas un simple décor, mais elle est en union intime avec les êtres.

 

 

Il conçoit un étrange tableau : L'Orage ou La Tempête (1510). "La technique du glacis qu'il a mise au point donne une luminosité et une transparence nouvelles à sa peinture."

 


Une jeune femme nue, assise sur un rocher couvert d'herbe, une courte étoffe jetée sur ses épaules, tient son enfant dans ses bras. Debout, un soldat médite, indifférent à l'orage qui éclate au fond, sur la ville, au-delà d'un pont enjambant la rivière. Un éclair trace un sillon dans les nuées sombres. La Nature est le véritable sujet du tableau, les personnages semblent étrangement posés au premier plan, calmes, insensibles à l'ouragan proche.

 

 

"Giorgione s'est libéré des influences diverses pour atteindre la plénitude et la maturité de son chef-d'œuvre."

 

 

(Bibliographie : La Petite Encyclopédie de l'Art, ouvrage réalisé sous la direction de Brigitte Covignon. Éditions du Regard, 1995).

 

l'orage,la tempête,giorgione,nature,paysage,technique du glacis,jeune femme nue,soldat,enfant,éclair,ouragan

 

                         L'Orage ou La Tempête par Giorgione.

22/04/2016

"L'OEIL DU SILENCE" DE MAX ERNST

Max Ernst, un peintre allemand, naturalisé américain, puis français, nous séduit par une mythologie n'appartenant qu'à lui. La dimension cosmique de son œuvre est attirante. Il peint souvent la nature, la forêt, l'oiseau, la lune. Il est secret et taquin. Son autobiographie ne porte-t-elle pas le sous-titre : "Tissu de vérité et tissu de mensonges" ?

 


Max Ernst poursuit des études de lettres à l'université de Bonn et s'intéresse à l'histoire de l'art, à la psychologie, à la psychiatrie.

 


Le tableau L'Œil du silence, réalisé en 1943-1944, attire et effraye à la fois par ses volumes inquiétants dominant une femme, dans un coin... minuscule.

 

l'oeil du silence,max ernst,peintre,nature,dimension cosmique

 

                         L'Œil du silence (1943-1944) de Max Ernst.