Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/08/2016

"VEGETATION TROPICALE" DE PAUL GAUGUIN

Paul Gauguin, lors d'un séjour en Martinique, a peint une vingtaine de toiles et exécuté de nombreux croquis sur le vif. Végétation tropicale (1887) est un paysage pur où l'on ne perçoit aucune vie à l'exception d'un coq à crête rouge.

 



À l'horizon, des monts bleutés, le volcan de la Montagne Pelée, bordent la baie de Saint-Pierre d'un bleu profond, presque violet, ton froid contrastant avec les fleurs, fourrés, arbres, toute une luxuriante végétation aux diverses nuances de verts où des taches rousses se glissent. La terre, d'un rouge orangé, apporte sa couleur chaude. Ce paysage si calme est Morne Orange, promontoire qui domine la ville de Saint-Pierre.

 


Gauguin écrit qu'il est enthousiasmé par sa vie en Martinique, pourtant la misère et la maladie sont le lot de sa vie quotidienne. Il regagne la France et s'installe de nouveau en Bretagne, à Pont-Aven.

 

végétation tropicale,gauguin,martinique,paysage,volcan de la montagne pelée,morne orange

 

                        Végétation tropicale (1887) de Paul Gauguin.

 

01/07/2016

"LA BARRIERE" PAR PAUL GAUGUIN

Une barrière ondoyante s'incline tout près du sol et des blocs de pierre. Veut-elle mieux entendre les frémissements de la végétation, le bruissement des insectes parmi cette harmonie champêtre ?

 


Les arbres paraissent osciller, se pencher eux aussi vers la terre. Calme, une paysanne est occupée à un ouvrage qui lui permet de veiller sur un animal qui ne s'éloigne pas de la présence rassurante de cette femme assise dans un enclos qu'une autre barrière, immobile celle-là, sépare des maisons à l'arrière-plan.

 


Un paysage végétal et paisible que Gauguin, "homme rustique", réalise ici et qui me rappelle ce beau vers de Baudelaire : "Les parfums, les couleurs et les sons se répondent."

 

 

"Avant d'être l'homme sauvage, Gauguin est l'homme rustique. Où qu'il aille (Bretagne, Martinique), il s'attache aux forces vives de la terre. Dans la tradition, instaurée par J.-F. Millet et les peintres de Barbizon, développée par Pissarro au sein de l'Impressionnisme, et qui a laissé une profonde empreinte sur lui."

 

(Bibliographie : Paul Gauguin par Jean-Jacques Lévêque. ACR Édition, 2003).

la barrière,gauguin,peinture,paysanne,enclos

                                  La Barrière par Paul Gauguin.

 

19/06/2015

"LE CHEVAL BLANC" DE GAUGUIN

Paul Gauguin, écœuré de l'Occident qu'il déclare "pourri par la civilisation industrielle", part pour Tahiti. Là, il s'émerveille devant la beauté des indigènes et des paysages qu'il peint avec des couleurs vives et intenses éloignées de la réalité.

 


"Le Cheval blanc" (1898) représente, au premier plan, un cheval dont la robe a des reflets verts -de la couleur des fourrés qui l'entourent- buvant de l'eau dans un mouvement gracieux de la tête. Au fond, un cavalier sur un cheval rouge se distingue à travers des branches d'arbres bleus. Un pan de ciel d'un magnifique bleu sombre se glisse entre verdures et branchages.

 


Gauguin peint des Tahitiens intimement liés à une nature luxuriante dans un paradis terrestre qu'il évoque librement à l'aide de couleurs irréelles.

 

le cheval blanc,gauguin,peinture,tahiti


                      "Le Cheval blanc" (1898) de Paul Gauguin.