Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/07/2012

EXTRAITS DE L'ABIME

EFFRÈNE :



"Le Sud occitan, des Pyrénées aux Alpes, se compose d'une multitude de petits royaumes frères mais rivaux, concurrents mais complices, liés par l'Histoire et souvent antinomiques par leur histoire. Ces communautés farouchement secrètes ont pour capitale un bourg, pour modèles et suzerains de vieilles familles enracinées depuis au moins la croisade des albigeois, pour langue l'occitan lorsque l'on aborde les choses sérieuses, c'est-à-dire battre au foot ou au rugby, aux boules ou au tambourin la cité voisine et ressasser cet illusoire exploit afin de meubler le temps en espérant beaucoup des prochaines confrontations. Diversité sans division, divergences convergentes, ces parcellarisations se fragmentant encore créent depuis bientôt mille ans un ensemble multiple et cohérent, tout à coup étrange, inquiétant même, dans "l'avant-arrière-pays" héraultais, dans cette région miniaturisée : le Clermontais."



PANDORA :


"Il l'avait rencontrée lors de sa première année estudiantine à Montpellier ; elle fréquentait déjà une "avant-garde", durant cette époque, aux jeans moulants, cols roulés, sveltesse et cheveux à tous les vents, qui se voulait une accélération de l'Histoire et fleurait bon la liberté, la route, Kerouac et Marcuse. Sartre et Beauvoir trônaient dans toutes les librairies. Ah ! comme l'on s'amusait naguère, à l'ombre des utopies, inventant jour après jour, sans trop le savoir, mai 68. Quelle différence avec le temps présent ! Lui, Morandi, n'avait pas vu grand-chose jusque-là, une vie enclose à Uzès, ensuite une existence cloîtrée de pensionnaire à Nîmes, quelques liaisons anodines empreintes de bien trop de ruralité lors des vacances."


 

L'Abîme, Christian Jougla, Marianne Schumacher, illustration

Illustration de Marianne Schumacher

Les commentaires sont fermés.