Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22/12/2012

"L'APOCALYPSE DE SAINT-JEAN" DE REDON

Puisque nous avons glorieusement (!) survécu à la 170ème fin du monde annoncée, voici une "Apocalypse" qui ne chute pas dans l'abîme de la sottise. 

 

Odilon Redon, dont on dira qu'il fut un peintre philosophique et littéraire, publia des séries de lithographies dont la Tentation de Saint-Antoine de Gustave Flaubert (1896) et "l'Apocalypse de Saint-Jean" en 1899.

 


Redon écrit : "je vis descendre du ciel un ange qui avait la clef de l'abîme et une grande chaîne en sa main."

 

Inquiétante lithographie où l'ange, dont les ailes tentent de résister à cette descente fatale, semble entraîné par le poids de la chaîne et inexorablement attiré vers les sombres profondeurs d'un abîme sans fin.

(Bibliographie : Redon par Alec Wildenstein. Éditions de Vergeures, Paris, 1982).

 

(Écrit par Améthyste)



 

odilon redon,l'apocalypse de saint-jean,lithographie

                   "L'Apocalypse de Saint-Jean" (1899), lithographie d'Odilon Redon.

25/07/2012

"L'ENFANT MALADE" D'EDVARD MUNCH

Edvard Munch, peintre et graveur norvégien, exploita toutes les ressources de la gravure sur bois, lui apportant ses puissants effets de stylisation.



Par ses dessins lithographiques, le peintre traduisait l'angoisse qui l'obsédait dans des frémissements à la frontière de l'impressionnisme.


"L'Enfant malade" (1896), lithographie en couleurs, se trouve dans une collection privée. Munch a peint également plusieurs toiles portant ce titre.

 

l'enfant malade,edvard munch,estampes,peintre,graveur,lithographie

                              

                      "L'Enfant malade" (1896) d'Edvard Munch.