Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/01/2013

LES PORTRAITS DU FAYOUM, EGYPTE

LA PEINTURE À TRAVERS LES ÂGES



Onzième partie : LE FAYOUM (Ier - IVe SIÈCLE)



Le Fayoum, ou le Pays du lac, province d'Égypte, à l'Ouest du Nil, est constitué par les dépôts d'estuaire d'un ancien lac. Des fossiles de primates y ont été découverts ainsi que des traces d'habitat du paléolithique supérieur.

 

"Dans les palmeraies et les marais vivaient d'innombrables oiseaux et bêtes sauvages. La forte présence du crocodile dans la région valut à Sobek, le dieu crocodile, d'être élevé au rang de divinité principale de cette oasis." 

 


À la Basse Époque, de nombreux travaux d'irrigation furent effectués et la région prit un bel essor. Le Fayoum devint un foyer artistique, une école nouvelle célèbre pour l'intensité d'expression de ses portraits sur bois souvent destinés à des usages funéraires.


Voici le portrait d'une jeune femme habillée d'un vêtement pourpre (fin du IIIe siècle).

 

(Bibliographie : L'Égypte. L'époque pharaonique d'Alessia Fassone et Enrico Ferraris (Traduit de l'italien par Claire Mulkai. Éditions Hazan, Paris, 2008).

 

(À suivre)


(Écrit par Améthyste)

 

fayoum_femme.jpg

 

 

                               Portrait de jeune femme (artiste anonyme).

 

19/01/2013

LES SCULPTURES RUPESTRES DE L'ART PALLAVA (INDE)

 

L'ART PALLAVA (VIIe - VIIIe siècle)

 

Avant de poursuivre notre série "la Peinture à travers les âges", arrêtons-nous un instant, si vous le voulez bien, pour contempler les colossales sculptures rupestres de Mahãbalipuram. 

 

Nous voici en Inde où se trouve le site archéologique de Mahãbalipuram, anciennement Seven Pagodas, dans l'État du Tamil Nadu, sur la côte de Coromandel, à environ cinquante kilomètres au sud de Madras.

 

Il s'agit d'un ensemble brahmanique d'art pallava. La dynastie Pallava (250-910) régnait, à son apogée, sur la moitié orientale du sud de la péninsule indienne, entre les rivières Krishnã au Nord, et Kãviri au Sud. Cette dynastie de l'Inde ancienne entretint, aux VIIIe et IXe siècles, des relations commerciales et culturelles avec l'Asie du Sud-Est et la Chine.

 

L'ensemble brahmanique de Mahãbalipuram comprend trois temples, des sanctuaires excavés et monolithiques ainsi que des sculptures rupestres dont la "Descente du Gange" ou "la Pénitence d'Arjuna". Au centre, une fissure, taillée dans le rocher, représente le cours du Gange où pullulent des créatures aquatiques.  Divinités et villageois prennent d'harmonieuses poses très étudiées. D'imposants éléphants semblent assurer, grâce à leur masse colossale, la protection de cet ouvrage de 27 mètres sur 9, tandis que de petits éléphants jouent entre leurs pattes.

 

(Écrit par Améthyste)

 

 

descente_gange_inde.jpg

             Sculpture rupestre : "Descente du Gange", Mahãbalipuram, Inde

                               (Auteur de la photographie : Bernard Gagnon.

    Date : 29 janvier 2006. Lieu de prise de vue : 12° 37' 4,0° N, 80° 11' 34, 0" E)

 

13/01/2013

GERARD DE NERVAL

Gérard de Nerval (1808-1855)

 


On rencontre Gérard de Nerval, son ami Théophile Gautier venu à Paris pour étudier la peinture, et Pétrus Borel, au romantisme exacerbé et qui ne rompra jamais avec la révolte intérieure, en compagnie de la bohème des Jeunes-France, un groupe d'écrivains et d'artistes excentriques, prompts aux excès et exagérant les théories de l'école romantique.

 


À dix-huit ans, Nerval publie les Élégies nationales, un recueil poétique et polémique. Deux ans plus tard il traduit le Faust de Goethe.

 

Il voyage en Europe, en Turquie, en Égypte. Entre-temps, un amour malheureux le fait pénétrer dans la folie et un premier internement. Puis il écrit le Voyage en Orient, pittoresque récit de son périple en Turquie et en Égypte.

 


Entre internements et rémissions, il publie des recueils en prose, marqués par l'illuminisme, où il exprime son goût des légendes fantastiques qu'il traite souvent avec fantaisie : les Illuminés, la Bohème savante, les Filles du feu. Il écrit des poèmes, les Chimères, Odelettes et un roman Aurélia, sa dernière œuvre, où le lecteur pénètre dans les rêves et les obsessions de sa folie.

 

Ce précurseur de Baudelaire, de Mallarmé et du surréalisme finit par se pendre, une nuit d'hiver, à une grille, rue de la Vieille-Lanterne, près des Halles, à Paris. Il avait quarante-sept ans.

 

(Écrit par Améthyste)

 

gérard de nerval,voyage en orient,les chimères

 

                                 Gérard de Nerval par Nadar.

05/01/2013

DEDICACES A CLERMONT-L'HERAULT (Hérault - France)

 

J'ai le plaisir de vous informer que Christian JOUGLA dédicacera son nouvel ouvrage, CHANTS D'AUTOMNE, recueil de nouvelles fantastiques (éditions La Clef d'Argent), le :

 

 

Mercredi 9 janvier 2013, de 10 heures à 12 heures

 

à la LIBRAIRIE L'ENCRE DE CHINE

 

11  rue Doyen René-Gosse

 

à CLERMONT-L'HÉRAULT (Hérault).

 

 

L'auteur espère rencontrer, à Clermont-l'Hérault, des Visiteurs de ce blog.

 

(Écrit par Améthyste) 

 

 jougla_chants.jpg

(Photographie : Fagairolles 34) 

 

christian jougla,dédicaces,chants d'automne,clermont-l'hérault

(éditions Ateliers la Licorne)

(Illustration couverture : Marianne Schumacher)