Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/02/2017

"CERES" PAR JAN BRUEGEL DE VELOURS

 

Mutine, Cérès me rappelle que je lui ai dédié, outre une présentation trop brève dans "la dynastie Bruegel, peintres flamands", un article consacré à sa seule déité. Le voici :

 

Cérès, la déesse romaine des Moissons, de la Terre, de l'Agriculture et de la Civilisation (assimilée à la déesse grecque Déméter), inspira Jan Bruegel, dit Bruegel de Velours, peintre flamand, qui la représenta capiteuse, généreuse, portant une coupe de fruits très colorés.


Dans les cheveux de Cérès, coquelicots et autres jolies fleurs des champs voisinent avec des épis. Bruegel l'a peinte richement parée de bijoux. Le regard de la déesse est attentif, probablement attiré par ceux qui vont recevoir son offrande. Je ne serais pas surprise de la voir esquisser un sourire.



Bruegel de Velours réalisa avec une finesse de miniaturiste des scènes mythologiques ou d'allégories et des tableaux de fleurs. Il exécuta aussi des fonds de paysages pour Rubens.

  

(Écrit par Améthyste)

 

bruegel_velours_ceres.jpg

  

                                Cérès par Bruegel de Velours.

20/11/2015

"CERES ET LES QUATRE ELEMENTS" DE J. BRUEGEL

Cérès et les quatre Éléments de Bruegel de Velours

 


Ce délicat tableau aux riches couleurs représente les allégories des quatre éléments : l'Air, le Feu, la Terre et l'Eau. Des enfants et des putti (petits amours) ainsi que d'autres personnages apportent leurs dons à Cérès, la déesse romaine des Moissons, de la Terre, de l'Agriculture et de la Civilisation.

 


Une jeune femme tend à la déesse une corne d'abondance, attribut de Cérès et symbole de la Terre, de profusion et de prospérité.

 



Bruegel de Velours excellait à peindre cette belle divinité.

 

cérès et les quatre éléments,jan ier bruegel de velours,peinture,mythologie,allégories,cérès

 

 Cérès et les quatre Éléments (1604) de Jan Ier Bruegel de Velours.

20/12/2012

LA DYNASTIE BRUEGEL, PEINTRES FLAMANDS

Redécouvrons, si vous le voulez bien, cette dynastie de peintres flamands, Bruegel ou Breughel (début du XVIe siècle à la fin du XVIIe, et plus précisément de 1525 à 1697), de Pieter Bruegel l'Ancien à son arrière-petit-fils Abraham Bruegel. Ils résidèrent principalement à Anvers et à Bruxelles, à l'exception d'Abraham qui s'installa à Naples.

 


Pieter Bruegel, dit Bruegel l'Ancien (vers 1525-1530 - 1569) : ses premières œuvres sont proches de l'univers de Jérôme Bosch ; il s'inspire du folklore, de la vie rustique. Excellent paysagiste, il évoque des panoramas grandioses. Puis Bruegel l'Ancien "éprouve la nécessité de se détacher un peu de l'emprise de l'espace ; il le surplombe, il le domine, et voici que l'existence grouillante des êtres et des choses commence à éclore."

 

 

Bruegel l'Ancien amorce la conquête que l'art flamand accomplira à partir du XVIIe siècle, prouvant que n'existe pas uniquement la matière, essentiellement spatiale : "il y a que les choses vivent, que les choses bougent, qu'elles changent d'instant en instant, qu'elles ne sont pas des apparences fixes, mais aussi des forces qui travaillent, qui agissent."

(Bibliographie : L'Art et l'Âme par René Huyghe de l'Académie française. Flammarion, 1980).


 

bruegel_babel.jpg

 

"La Tour de Babel" (1563) de Bruegel l'Ancien.


Pieter II Bruegel, dit Bruegel d'Enfer (1564 - 1638) : fils de Bruegel l'Ancien, il imita son père de façon anecdotique. Voici une pittoresque scène villageoise.


bruegel_avocat.jpg


                  "L'Avocat de village" (1621) de Bruegel d'Enfer.


Jan Ier Bruegel, dit Bruegel de Velours (1568 - 1625), fils de Bruegel l'Ancien et frère de Bruegel d'Enfer, réalisa des scènes mythologiques ou d'allégories d'une grande richesse de couleurs avec toute la finesse de miniaturiste qui caractérisait ses œuvres.

bruegel_velours_ceres.jpg


                              "Cérès" de Bruegel de Velours.


Jan II Bruegel, dit Bruegel le Jeune (1601 - 1678), fils de Bruegel de Velours, petit-fils de Bruegel l'Ancien et neveu de Bruegel d'Enfer, rendit accessibles au grand public les scènes allégoriques peintes par son père.

 

bruegel_paradis.jpg


             "Le Paradis terrestre" (vers 1620) de Bruegel le Jeune.


Abraham Bruegel (1631 - 1697), fils de Bruegel le Jeune, petit-fils de Bruegel de Velours, arrière-petit-fils de Bruegel l'Ancien, fut un délicat peintre de natures mortes, de fleurs et de fruits.

 bruegel_bouquet.jpg

 

"Bouquet de fleurs dans un vase en bronze" (1670) d'Abraham Bruegel.

(Écrit par Améthyste)