Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/01/2016

"LA CREATION DES ANIMAUX" DU TINTORET

Le Tintoret, peintre italien du XVIe siècle, réalisa toute son œuvre à Venise. Il était admirateur de Michel-Ange et fut élève de Titien. Il jouait avec virtuosité de l'ombre et de la lumière afin de créer une vision impétueuse, comme dans "la Création des animaux" où le Créateur, les oiseaux, poissons et animaux terrestres se précipitent dans la même direction, poussés par un furieux instinct de vie.

 


Les toiles du Tintoret sont proches du maniérisme et annonciatrices du baroque.

 


Dans "la Création des animaux", "le nombre des poissons et l'attention particulière avec laquelle ils sont peints peuvent s'expliquer par l'origine du tableau. Il a été exécuté pour la Scuola della Trinità à Venise, édifiée sur la rive même de la lagune au débouché du Grand Canal".

 

(Bibliographie : La Nature et ses Symboles par Lucia Impelluso. Éditions Hazan, 2004).

 

la création des animaux,tintoret,maniérisme,scuola della trinità,venise

 

                "La Création des animaux" (1550-1553) du Tintoret.

02/10/2015

"LA CHUTE DES GEANTS" DE JULES ROMAIN

Jules Romain (Giulio Romano), peintre et architecte italien, fut le décorateur du Palais du Te à Mantoue, en Italie, de 1525 à 1534, son œuvre majeure.

 



Élève et collaborateur de Raphaël à Rome, il sera ensuite influencé par Michel-Ange. Son style est une des faces du maniérisme.

 



La fresque "La Chute des Géants" représente les dieux de l'Olympe spectateurs de cette chute. Autour d'une coupole, dieux, géants et chevaux émergent de nuages compacts formant une sorte de deuxième coupole d'où les géants sont projetés dans le vide.

 



Les nuances pastel des corps et des chevaux, les couleurs vives des tuniques, et tout le petit monde turbulent des dieux et des géants se pressant les uns contre les autres attirent les regards dans tous les points de la fresque à donner le vertige.

 



Ouranos, le Ciel, ayant fertilisé Gaïa, la Terre, de son sang, des êtres fabuleux naquirent : les Géants. Ces ingrats tentèrent de prendre l'Olympe mais Zeus et Héraclès repoussèrent leur assaut par la foudre et les flèches.

 

la chute des géants,jules romain,fresque,palais du te,maniérisme,dieux de l'olympe,géants


 
                                  "La Chute des Géants" de Jules Romain. 


Perin del Vaga, un autre peintre italien, réalisa lui aussi une fresque maniériste sur ce même thème au palais Doria à Gênes, en Italie : "Jupiter foudroie les Géants" (vers 1530).

                           

21/06/2014

"FLORA" DE HENDRICK GOLTZIUS

"Flora" (ou la déesse Proserpine), une gravure de Hendrick Goltzius, peintre et graveur néerlandais (1558-1617), représente la déesse de la germination des plantes dénudée par un vent coquin et violent entrouvrant les pans de l'étoffe qui essaie de couvrir sa splendide anatomie.

 


Une couronne de fleurs ceint ses reins. Sa chevelure est composée de feuillage. Un bras arrondi au-dessus de sa tête lutte contre la bourrasque pour protéger ses fleurs. De l'autre main elle met à l'abri, contre un arbre, sa récolte de fruits et légumes.

 



Cette gravure rend hommage à la Beauté et à la Grâce des femmes sous les traits de Flora. Elle remercie aussi la Terre pour la profusion de ses fruits et de ses fleurs.

 



Goltzius, maniériste influencé par Dürer et par les artistes italiens, fut l'un des meilleurs graveurs néerlandais. Au cours du XVIe siècle, les scènes mythologiques et profanes s'ajoutèrent à la vie des saints retracée par les graveurs.

 

flora,hendrick goltzius,maniérisme,graveur

                                       

                               "Flora" de Hendrick Goltzius.

10/05/2014

"LA NYMPHE DE FONTAINEBLEAU" DE P. MILAN ET R. BOYVIN

Cette gravure au burin date du milieu du XVIe siècle et s'inspire du décor de la Galerie François Ier au château de Fontainebleau, décor conçu par il Rosso, dit il Rosso Fiorentino, peintre et décorateur italien, un des maîtres du maniérisme, et par le Primatice, peintre et architecte italien.

 


"La Nymphe de Fontainebleau" est assise, dévêtue, le dos à un fourré protecteur. Un bras appuyé sur un grand vase pansu qui laisse s'écouler de l'eau, elle semble parler à l'un des lévriers qui l'accompagnent.

 

Les tailles de cette estampe sont fermes et déliées et prouvent l'excellente assimilation par Pierre Milan et René Boyvin de l'élégance maniériste des maîtres italiens.

 

la nymphe de fontainebleau,p. milan,r. boyvin,estampes,maniérisme,gravure au burin

 

         "La Nymphe de Fontainebleau" de Pierre Milan et René Boyvin.