Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05/02/2016

LUDWIG RICHTER

Ludwig Richter (1803-1884), peintre allemand, fils d'un graveur sur cuivre, apprit très jeune l'art de l'eau-forte puis trouva un emploi de "dessinateur de voyages" auprès d'un prince russe. Richter accompagnait ce prince lors de ses voyages en Allemagne et en France. Il était chargé de dessiner curiosités, évènements remarquables, paysages et villes afin que ces souvenirs soient conservés sur papier.

 

Mais l'Italie et surtout Rome hantaient les rêves de Ludwig Richter. Il y resta trois ans, puis revint en Allemagne où il devint professeur de dessin.

 

"La découverte de la vallée de l'Elbe et du massif montagneux de Bohème favorisa sa percée artistique. Richter reste le peintre qui maria au mieux la peinture de genre Biedermeier* à l'art paysagiste romantique [...]. Il illustra 150 ouvrages de manière inimitable, d'un grand charme idyllique basé sur une technique brillante. Il avait atteint une telle maîtrise que ses œuvres ont gardé jusqu'à nos jours leur grande valeur et leur signification."

 
(Bibliographie : La Peinture Romantique par Horst Koch. Texte français : Pierre Crèvecœur. Berghaus Verlag, 1985).

*Biedermeier : nom donné au style de la peinture et des arts décoratifs s'adressant aux classes moyennes, en Allemagne et en Autriche, dans les années 1815-1848.

 

ludwig richter,peintre,dessinateur de voyages,illustrateur,paysagisme,romantisme

 

               "Petit Étang dans les monts des Géants" (1839) de Ludwig Richter.

 

22/02/2013

"CONSTRUCTION DU PONT DU DIABLE" DE K. BLECHEN

Karl Blechen (1798-1840), peintre allemand, fut pendant plusieurs années caissier dans une banque. Puis il décida de s'inscrire à l'Académie de Berlin. Deux peintres, Johann Christian Clausen Dahl et Caspar David Friedrich, l'aidèrent à se découvrir dans cette voie artistique dont il rêvait.


"Sans relâche, Blechen s'efforçait de pénétrer dans l'essence même de la nature. Le tragique de son existence de peintre fut bien cette recherche vers une profondeur toujours plus grande du sentiment, de l'émotion et de la simplicité de la nature, s'acharnant ainsi à peindre à contre-courant du goût de son époque."

 

 Le désintérêt du public pour ses toiles le plongea dans un grave état dépressif qui le conduisit à la folie. L'œuvre de ce maître du paysagisme dans le Romantisme allemand ne sera reconnue que par d'autres générations.

 

(Bibliographie : La Peinture Romantique par Horst Koch. Texte français de Pierre Crèvecœur. Berghaus Verlag, 1985).

 

(Écrit par Améthyste) 

 

karl blechen,construction du pont du diable,peintre,paysagisme,romantisme allemand

 

      "Construction du Pont du Diable" (vers 1830) de Karl Blechen.

26/08/2012

JOHANN GEORG VON DILLIS

Johann Georg von Dillis (1759-1841) est un peintre allemand dont la vie se déroula dans la sphère de la maison régnante de Bavière. Son père était inspecteur des Eaux et Forêts du Prince.

 


J.-G. von Dillis se destinait à la prêtrise et prononça ses vœux à vingt-trois ans. Professeur à l'Académie de Munich, il reçut la dispense de ses obligations religieuses. L'artiste, redevenu laïque, fit plusieurs voyages d'études.

 

 

Il s'intéressa à la peinture de plein air et composa dès 1782, en touches légères, des paysages réalistes. Peu avant ses cinquante ans il occupa la chaire de paysagisme à l'Académie de Munich, puis devint directeur des Galeries de cette même ville à soixante-trois ans. Il fit réaliser la Pinacothèque qui fut terminée, toujours sous sa direction, en 1836.

 

johann georg von dillis,peintre allemand,maison régnante de bavière,paysagisme

    

             "Le Théâtre grec à Taormina" de Johann Georg von Dillis.