Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06/07/2017

SORTILEGE PAR CHRISTIAN JOUGLA. NOUVELLES CRITIQUES

Nous remercions vivement Madame M.T. qui nous a fait parvenir son avis sur le roman Sortilège par Christian Jougla :

 

 

"Avec son écriture fluide, un vocabulaire riche et de solides connaissances sur le monde des légendes obscures, Christian Jougla nous amène à la découverte d'un plateau du Larzac bien moins bucolique que celui que nous connaissons.

 

 

Ce roman plutôt noir et à suspense prend tout son sens quand nous apprenons que l'auteur y fait revivre ses impressions d'enfant. En effet, comme beaucoup d'Héraultais pendant la guerre de 1939-1945, sa famille prenait la route du haut pays pour s'approvisionner. Sa perception des mois d'hiver, de l'ambiance de guerre dans une campagne froide et qui lui semblait austère, donne la tonalité générale du récit.

 

Surprenant pour l'Aveyronnaise que je suis.

 

M.T." 

ligne_separation_2.gif

 

 

Avec l'aimable accord de Monsieur Gui, Christian Jougla nous transmet le message de ce lecteur et sa critique de Sortilège, dont nous le remercions infiniment :

 

 

"Christian,

 

 

Je viens de terminer la lecture de ton livre et je me suis régalé. Je ne sais où tu vas chercher tout cela. Ton imagination et ta plume débordent de lyrisme. Vraiment je suis scotché par la richesse de ton vocabulaire, tes métaphores et la véracité de tes descriptions, de tes personnages tous plus vrais que nature.

 

 

Beaucoup de générosité littéraire et de culture. Dans tes récits, il y a à la fois du Giono, du Pagnol, du Carrière, du Signol et bien sûr du Jougla.

 

 

Pour tout cela je tenais à te féliciter et à te dire le plaisir que j'ai éprouvé en lisant ton livre. Bravo Christian, tu restes un auteur atypique et inclassable.

 

 

Amistats : GUI"

 

 

sortilège par christian jougla,critiques

 

Sortilège par Christian JOUGLA

Préface de Jonas LENN

Éditions La Clef d'Argent - Collection FiKnThOn

Photographie couverture : Le Causse Méjean sous la pluie en été

(394 pages - ISBN : 979-10-90662-34-6 - ISSN : 2100-4161)

 

 

(Présenté par Améthyste.)

26/06/2017

CHRISTIAN JOUGLA à NEFFIES (Hérault) le 30 juin 2017

Le vendredi 30 juin 2017

à la Salle des Fêtes de NEFFIES (Hérault)

à partir de 17 h 30

 

aura lieu une "Soirée Occitane", "Benvenida a Neffies", organisée par la Commission Culture et Patrimoine de Neffies, associée aux Cercles Occitans de Gabian et Cabrières et les Amis de Caux.

 

Christian JOUGLA participera à cet évènement et dédicacera son nouveau roman, Sortilège (Éditions La Clef d'Argent). 

  

 

Nous espérons que vous viendrez nombreux.

 

Site : http://www.tourisme-centre-herault.fr/index.php/agenda/11...

 

 

rencontres autour de l'écriture,dédicaces,livres,littérature fantastique,littérature gothique,sortilège par christian jougla,benvenida a neffies,soirée occitane,30 juin 2017 à neffies

Sortilège par Christian JOUGLA

Préface de Jonas LENN

Éditions La Clef d'Argent - Collection FiKnThOn

Photographie couverture : Le Causse Méjean sous la pluie en été

(394 pages - ISBN : 979-10-90662-34-6 - ISSN : 2100-4161)

 

 

15/06/2017

"GORDALE SCAR" PAR JAMES WARD

james ward,gordale scar,peintre,peinture romantique britannique

 

                                                     Gordale Scar par James Ward.



"Le romantisme a rêvé de visions titanesques où tout s'amplifie et se multiplie, dans une sorte d'ivresse de l'imagination et des hantises propres à un artiste" (René Huyghe, Académie française).


 

James Ward (1769-1859), peintre britannique, apprit tout d'abord la gravure avec son frère aîné William qui, par la suite, gravera une grande partie de l'œuvre de James.


 

Puis James Ward réalisa des portraits, des paysages dont Gordale Scar considéré comme l'un des chefs-d'œuvre de la peinture romantique britannique. Il aimait aussi peindre des animaux évoluant dans des sites étranges.


 

Ce tableau est à la Tate Gallery à Londres.

 

(Écrit par Améthyste)

 

08/06/2017

LE SYMBOLISME DE FERDINAND ROUCHTCHITZ

Voici Nec mergitur,  où un bateau fantastique, dont la proue ressemble à une gueule écarlate s'entrouvrant pour s'abreuver de vagues monstrueuses qui reflètent les voiles rougeoyantes,  symbolise le "Hollandais volant", le plus célèbre des vaisseaux fantômes, condamné à errer sur les océans pour l'éternité.

 

(Écrit par Améthyste)

 

ferdinand rouchtchitz,nec mergitur,hollandais volant,vaisseau fantôme

 


 Nec mergitur (1904-1905) par Ferdinand Rouchtchitz
       (Musée des Beaux-Arts de Lituanie).

01/06/2017

"LE FOU ERRANT" PAR JEROME BOSCH

Le Fou errant est l'un des épisodes du triptyque Le Char de foin créé par Jérôme Bosch. Les volets fermés de l'œuvre comportent cet aliéné vagabond.


En réalisant Le Char de foin qui date de sa "période de maturité", entre 1485-1490 et le début du XVIe siècle, Jérôme Bosch peint, par la représentation du cortège qui accompagne le char, la marche de l'humanité traversant, jusqu'à sa perte fatale, la folie des délices de la vie terrestre.



Le Fou errant, un vagabond au visage inquiet, vêtu de loques, sa hotte maintenue sur son dos par une bandoulière lui enserrant le buste, un bâton à la main, va s'engager sur un petit pont.

 

"Son vêtement, sa démarche, le chien qui le menace sont conformes à l'iconographie traditionnelle du "mat", le fou du jeu de tarots. Il figure l'homme traversant le monde sans souci du sort de son âme, dans une inconscience semblable à celle de la folie. Dans ce paysage presque monochrome où seuls les fonds apportent une note bleue, on voit les traces du mal dont il est le théâtre : ossements dépouillés de leur chair par les oiseaux, voleurs détroussant un passant, danseurs s'abandonnant aux rythmes de l'obscène cornemuse, au loin le gibet." (J. Combe).


Ce triptyque a appartenu aux collections du roi d'Espagne Philippe II.

(Bibliographie : Jérôme Bosch. Tisné, éditeur - Amis des Arts, 1963).

 

(Écrit par Améthyste)

 

jérôme bosch,le fou errant,triptyque le char de foin


 
                        Le Fou errant par Jérôme Bosch (Musée du Prado, Madrid).