Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/02/2013

LES FRESQUES DANS L'ART OTTONIEN

 

LES FRESQUES OTTONIENNES DES ÉGLISES


Quatorzième partie : L'art ottonien (Xe et XIe siècles)

 

Sous Otton Ier le Grand (912-973), premier empereur du Saint Empire, roi de Germanie et d'Italie, naissent des fresques d'églises réalisées par des artistes anonymes, créateurs d'un art presque exclusivement religieux.


Beaucoup de ces fresques sont effacées. Parmi celles qui subsistent, voici le détail d'une fresque de l'église Saint-Georges d'Oberzell. Des hommes, vêtus de tuniques, pieds nus, tiennent de longs parchemins. Séparés d'eux par une frise, d'autres personnages, principalement féminins, soutiennent une femme enceinte, à demi dévêtue.


Suivent des frises comportant des inscriptions, tandis que d'autres sont ornées de motifs géométriques. Enfin, entre les arcades, se distinguent des effigies dans des médaillons. Sur le panneau de gauche, devant un édifice entouré d'un rempart, des hommes caracolent sur de vigoureux animaux.

 

(Écrit par Améthyste)

 

fresques_art_ottonien.jpg

 

                              
                     Fresques de l'église Saint-Georges d'Oberzell

                      Reichenau (Bade-Wurtemberg, Allemagne).

10/02/2013

LES PEINTURES RUPESTRES DES MONTS AJANTA (INDE)

 

LA PEINTURE À TRAVERS LES ÂGES



Treizième partie : LES PEINTURES RUPESTRES D'AJANTÃ

(Ve-VIe-VIIe siècle)



Nous voici transportés dans les montagnes de l'Inde, sur les monts Ajantã, à la limite septentrionale d'une région de plaines et de plateaux, le Deccan.


Site archéologique célèbre, les monts Ajantã aux grottes décorées présentent, creusés dans les falaises abruptes, des vihãra, monastères destinés à abriter des moines bouddhistes dont les cellules rupestres sont ornées de peintures ou de sculptures, et des caitya, édifices enfermant les bûchers funéraires et les reliquaires.


Les peintures pariétales des monts Ajantã sont d'une beauté exceptionnelle. Voici deux portraits de femmes richement parées, à la chevelure maintenue par des bijoux dont les ciselures et l'originalité seraient dignes de notre XXIe siècle !

 

(À suivre)

 

(Écrit par Améthyste)


 

grottes_ajanta.jpg

  
                      Peinture rupestre, grottes d'Ajantã (Inde).

03/02/2013

FRESQUES DES CATACOMBES ROMAINES

 

LA PEINTURE À TRAVERS LES ÂGES


 

Douzième partie : LE PREMIER ART CHRÉTIEN : LES FRESQUES DES CATACOMBES ROMAINES (III-IV SIÈCLE)

 

Les catacombes romaines, cimetières creusés dans les zones traditionnelles des nécropoles, autour de la ville, se dénombrent à plus d'une quarantaine. Elles représentent le creuset de l'art chrétien primitif et s'ornent de fresques à thèmes bibliques.

 

Transformées en lieux de pèlerinages, ensuite peu à peu désertées, elles sombrèrent dans l'oubli. Enfin elle furent découvertes au XVIe siècle.


Il existe des catacombes à Naples, en Sardaigne, en Sicile, à Malte, à Sousse en Tunisie, à Paris...

 

(Écrit par Améthyste)

 

catacombes_jonas.jpg

 

                                    "Le Prophète Jonas"
           (Catacombes de Saint-Pierre et Saint-Marcellin, Rome, Italie).

26/01/2013

LES PORTRAITS DU FAYOUM, EGYPTE

LA PEINTURE À TRAVERS LES ÂGES



Onzième partie : LE FAYOUM (Ier - IVe SIÈCLE)



Le Fayoum, ou le Pays du lac, province d'Égypte, à l'Ouest du Nil, est constitué par les dépôts d'estuaire d'un ancien lac. Des fossiles de primates y ont été découverts ainsi que des traces d'habitat du paléolithique supérieur.

 

"Dans les palmeraies et les marais vivaient d'innombrables oiseaux et bêtes sauvages. La forte présence du crocodile dans la région valut à Sobek, le dieu crocodile, d'être élevé au rang de divinité principale de cette oasis." 

 


À la Basse Époque, de nombreux travaux d'irrigation furent effectués et la région prit un bel essor. Le Fayoum devint un foyer artistique, une école nouvelle célèbre pour l'intensité d'expression de ses portraits sur bois souvent destinés à des usages funéraires.


Voici le portrait d'une jeune femme habillée d'un vêtement pourpre (fin du IIIe siècle).

 

(Bibliographie : L'Égypte. L'époque pharaonique d'Alessia Fassone et Enrico Ferraris (Traduit de l'italien par Claire Mulkai. Éditions Hazan, Paris, 2008).

 

(À suivre)


(Écrit par Améthyste)

 

fayoum_femme.jpg

 

 

                               Portrait de jeune femme (artiste anonyme).

 

20/12/2012

LA DYNASTIE BRUEGEL, PEINTRES FLAMANDS

Redécouvrons, si vous le voulez bien, cette dynastie de peintres flamands, Bruegel ou Breughel (début du XVIe siècle à la fin du XVIIe, et plus précisément de 1525 à 1697), de Pieter Bruegel l'Ancien à son arrière-petit-fils Abraham Bruegel. Ils résidèrent principalement à Anvers et à Bruxelles, à l'exception d'Abraham qui s'installa à Naples.

 


Pieter Bruegel, dit Bruegel l'Ancien (vers 1525-1530 - 1569) : ses premières œuvres sont proches de l'univers de Jérôme Bosch ; il s'inspire du folklore, de la vie rustique. Excellent paysagiste, il évoque des panoramas grandioses. Puis Bruegel l'Ancien "éprouve la nécessité de se détacher un peu de l'emprise de l'espace ; il le surplombe, il le domine, et voici que l'existence grouillante des êtres et des choses commence à éclore."

 

 

Bruegel l'Ancien amorce la conquête que l'art flamand accomplira à partir du XVIIe siècle, prouvant que n'existe pas uniquement la matière, essentiellement spatiale : "il y a que les choses vivent, que les choses bougent, qu'elles changent d'instant en instant, qu'elles ne sont pas des apparences fixes, mais aussi des forces qui travaillent, qui agissent."

(Bibliographie : L'Art et l'Âme par René Huyghe de l'Académie française. Flammarion, 1980).


 

bruegel_babel.jpg

 

"La Tour de Babel" (1563) de Bruegel l'Ancien.


Pieter II Bruegel, dit Bruegel d'Enfer (1564 - 1638) : fils de Bruegel l'Ancien, il imita son père de façon anecdotique. Voici une pittoresque scène villageoise.


bruegel_avocat.jpg


                  "L'Avocat de village" (1621) de Bruegel d'Enfer.


Jan Ier Bruegel, dit Bruegel de Velours (1568 - 1625), fils de Bruegel l'Ancien et frère de Bruegel d'Enfer, réalisa des scènes mythologiques ou d'allégories d'une grande richesse de couleurs avec toute la finesse de miniaturiste qui caractérisait ses œuvres.

bruegel_velours_ceres.jpg


                              "Cérès" de Bruegel de Velours.


Jan II Bruegel, dit Bruegel le Jeune (1601 - 1678), fils de Bruegel de Velours, petit-fils de Bruegel l'Ancien et neveu de Bruegel d'Enfer, rendit accessibles au grand public les scènes allégoriques peintes par son père.

 

bruegel_paradis.jpg


             "Le Paradis terrestre" (vers 1620) de Bruegel le Jeune.


Abraham Bruegel (1631 - 1697), fils de Bruegel le Jeune, petit-fils de Bruegel de Velours, arrière-petit-fils de Bruegel l'Ancien, fut un délicat peintre de natures mortes, de fleurs et de fruits.

 bruegel_bouquet.jpg

 

"Bouquet de fleurs dans un vase en bronze" (1670) d'Abraham Bruegel.

(Écrit par Améthyste)